Balade d’hiver sur la route du mimosa à Tanneron

23 février 2022 Pas de commentaire

Cela faisait Trèèèès longtemps que je voulais aller voir les champs de mimosas au mois de février. Le mimosa est une de mes plantes préférées, j’adore son odeur, sa couleur, son aspect duveteux… Le souci c’est que jusqu’à récemment j’habitais à Paris, et je n’avais jamais l’occasion de descendre dans le sud pendant cette période de l’année. J’ai donc mis un point d’honneur à me rendre sur la route du Mimosa cette année – vu que j’habite à Nice maintenant ^^. Et pour être honnête, ça a été l’une des plus plus belles balades que j’ai pu faire !

Sur la route du mimosa

Le choix de Tanneron pour voir les mimosas en fleurs

J’ai longtemps cherché l’endroit idéal, la Route du Mimosa s’étendant sur 130km. Un endroit pas trop loin de chez moi, pas trop difficile d’accès, avec un endroit pour manger et des chemins de randonnées faciles pour les enfants.

Mon choix s’est donc porté sur Tanneron. Ce petit village super mignon se trouve dans l’arrière-pays de Mandelieu-la-Napoule, à côté de Cannes. Dès notre entrée dans les terres, l’odeur du Mimosa nous enveloppe, le jaune éclatant des arbres en fleurs nous enchante les yeux… Le rêve ! J’avais la tête en dehors de la voiture pendant la moitié du trajet ^^

Puis nous arrivons à Tanneron. Nous ne sommes hélas pas les seuls à avoir eu cette fabuleuse idée ! Le village est blindé de gens venus s’abreuver les yeux de jaune canari. Les restaurants sont pris d’assaut, la boulangerie est vidée, il ne nous reste qu’à faire la queue pour espérer trouver une place en terrasse. Au bout d’un moment, le champ est libre et nous pouvons manger un bout avant de partir à l’aventure.

Petit conseil : emportez un casse-croûte, ce sera plus simple et moins onéreux !

Les mimosas en fleur <3

La balade sur la route du Mimosa à Tanneron

Nous choisissons d’emprunter la route « TNRV » en toute quiétude ahah ! Elle part de la place de la mairie et fait le tour du village. Il faut simplement suivre le marquage (panneaux / traces de peinture jaune ou rouge). La balade est censée durer 1h mais elle nous en prend 3… Impossible de ne pas s’arrêter tous les 2 mètres ! Entre les mimosas et les eucalyptus, la vue est sublime et les odeurs enivrantes.

Impossible également de ne pas cueillir le mimosa ! Il est apparemment interdit de le faire, mais nous croisons des visiteurs chargés de branches fleuries… La tentation est trop grande :-/ Nous ramassons à notre tour quelques branchages bien jaunies.

Je ne peux hélas vous décrire l’odeur de l’endroit, il faut connaître la senteur du mimosa pour s’en rendre compte. Je peux simplement vous dire que jamais je n’avais humé de parfum aussi puissant ! Les mimosas que l’on trouve chez les fleuristes ne sentent pas aussi fort, ou du moins ne sont pas assez nombreux 🙂

Bref, nous avons passé un moment magique !

Entretien du mimosa

Le mimosa peut flétrir très vite. Comment le faire durer le plus longtemps possible ? Il existe plusieurs techniques :

  • le cueillir boutons formés, mais un peu fermés
  • couper les tiges sur environ 5 cm
  • écraser le bout des tiges au marteau après les avoir coupées
  • éviter les vases en métal
  • les mettre dans de l’eau tiède un peu sucrée
  • rajouter régulièrement de l’eau dans le vase
  • mettre le vase dans une pièce à – de 20 °C
  • mettre le mimosa dehors (s’il ne gèle pas) la nuit, sur le rebord de la fenêtre
  • le vaporiser d’eau de temps en temps/

Je vous montrerai dans un prochain article ce que j’ai fait de mon mimosa séché !

Quelques liens utiles

Le site de la route du Mimosa
La route TNRV à Tanneron
La recette du sirop de fleurs de mimosa au cédrat sur Amande et Basilic
La gelée de fleurs de mimosa sur Popote et Nature
Une boisson pétillante aux fleurs de mimosa fermentées

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×