Marie Kondo et la magie du rangement : la méthode KonMari

4 avril 2021 Pas de commentaire

La Magie du Rangement de Marie Kondo est probablement le livre de développement personnel qui m’a le plus fait changer. Si vous ne l’avez jamais lu, foncez ! Vous ne le regretterez pas.

J’ai quasiment toujours été bordélique. Quand j’étais jeune, je travaillais où je pouvais – souvent par terre – tant mon bureau était encombré de bazar… Mes placards étaient régulièrement vides tandis que mes chaises croulaient sous le poids de mes vêtements ! Il était parfois difficile de circuler normalement dans ma chambre, il fallait « enjamber ». Cela rendait ma mère folle, et ne parlons pas de ma grande soeur avec qui je dormais !

Je n’aimais pas mon bazar. Cela me dérangeait et ça créait des tâches de fond dans mon cerveau qui me hantaient le soir. Mais je n’avais aucune méthode et je procrastinais totalement. J’avais autre chose à faire que de ranger ! Je préférais créer. Je n’avais surtout pas compris que le rangement faisait parti d’un tout et qu’il pouvait vraiment m’alléger la vie.

Tout a changé lorsqu’étant étudiante je me suis mise à travailler dans des boutiques de fringues. Il fallait ranger, plier, ordonner… J’étais plutôt douée, et je m’amusais parfois à organiser certains espaces. Je pense notamment au tiroir à maquillage chez Agnès b. que j’avais complètement segmenté à l’aide de boites en carton. Puis j’ai eu mon premier appartement, et là j’ai vrillé ! J’allais jusqu’à demander à mes amis de passer un petit coup de chiffon sur mon lavabo pour éviter les traces de calcaire !!!

Malgré tout ces progrès, je n’arrivais cependant pas à me détacher des objets. J’accumulais des vêtements et bibelots que je n’utilisais plus sans pouvoir m’en séparer… Je donnais facilement, mais j’entassais aussi sans peine. Il fallait que ça change, et si d’autres y arrivaient, pourquoi pas moi ?

Marie Kondo, la déesse du rangement

Marie Kondo et la méthode de rangement KonMari
La jolie Marie Kondo

Je ne sais plus comment je suis tombée sur le livre de Marie Kondo, mais je suppose que c’était à l’occasion d’une recherche pour trouver des techniques de rangement. Je me suis rendue compte à cette époque que des paquets de gens écrivaient des livres sur le sujet et que c’était pour eux une véritable passion, voire un métier ! C’est le cas de Marie Kondo qui est je pense la référence en la matière. Elle a inspiré une kyrielle de disciples qui ont à leur tour développé des techniques de rangement. Je ne parle pas ici de nettoyage, mais bien de tri / débarras / classement / organisation.

Cette jeune japonaise a sorti son livre en 2011, La Magie du Rangement. Depuis, elle a vendu des millions d’exemplaires et sa technique a même fait l’objet d’une émission de télévision ! Elle y aide les gens à retrouver un intérieur ENFIN rangé tout en leur inculquant des notions de développement personnel (la paix intérieur que procure le rangement notamment).

Mais la méthode KonMari, c’est quoi ?

Notions de base du rangement de Marie Kondo ou « méthode KonMari »

Voici quelques notions tirées du livre de Marie Kondo :

  • Le rangement n’est pas inné, il faut apprendre à ranger.
  • Ranger un peu à chaque fois n’est pas la bonne méthode car on risque d’avoir l’impression d’y passer tout notre temps. Il faut ranger une bonne fois pour toute, mais prévoir un laps de temps suffisamment important pour le faire en profondeur, le plus « parfaitement » possible. Ce doit être un événement important.
  • Il faut trier par catégorie d’objets et non par pièces.
  • Il y a 3 grandes typologies de personnes : celles qui sont incapables de jeter, celles qui sont incapables de remettre les choses à leur place, et celles qui sont incapables de faire les 2 :). La plupart des gens (90%) sont dans le cas n°3 ^^
  • Le plus important est de jeter une bonne fois pour toute et en une seule fois (dans son livre, Marie parle souvent de jeter, mais à l’ère du troc et du vintage, je pencherais plus pour « donner » ou « recycler »).
  • Si on hésite à se débarrasser d’un objet, il faut réfléchir si cet élément nous met en joie ou ne nous fait rien de particulier.
  • Considérer son intérieur et ses objets comme des êtres à part entière. Les objets sont faits d’« énergies » positives ou négatives selon qu’ils rappellent de bons ou de mauvais souvenirs (très japonais comme façon de voir les choses !).

La méthode de rangement de Marie Kondo étape par étape

Ici, vous pouvez apercevoir mon fiston et moi-même, perdus dans un océan de fringues ! Je partais de loin 🙂

Etape 1 : trier

  • Disposer par terre au centre d’une même pièce tous les objets en les triant par catégories.
  • Trier dans cet ordre : les vêtements, les livres, les papiers, les objets divers (« komono ») et en dernier les objets qui ont une valeur sentimentale (photos, lettres…).

Jeter

  • Se débarrasser des objets superflus pour mettre en valeur ce qui nous tient réellement à cœur ; il faut se demander quels objets nous mettent en joie (en japonais « tokimeku« ) et ne conserver que ceux-ci.
  • Jeter les papiers inutiles (Marie propose de tout jeter, en France nous avons l’obligation de conserver les papiers un certains temps, voici un article qui vous donnera de bonnes indications). Elle parle de 3 typologies de papiers : en cours d’utilisation, a utilité limitée et à garder indéfiniment. Si ces papiers ne rentrent pas dans ces 3 catégories, il faut les balancer 🙂
  • Se débarrasser des objets inutiles (boutons de remplacement, échantillons cosmétique, objets hors d’usage, cartons d’appareils, …) et des objets inutiles à valeur sentimentale (c’est le plus difficile).
  • Les livres « toujours pas lus » peuvent être donnés à des gens qui les liront ^^

Ranger

  • Chaque objet doit avoir sa place et doit être replacé au bon endroit après chaque utilisation.
  • Chercher à rester simple (un seul vêtement par cintre, boîte transparente…), et n’éparpillez pas les espaces de rangement.
  • N’empilez pas, rangez à la verticale (plier ses vêtements de façon à ce qu’ils tiennent verticalement par ex).
  • Rangez vos sacs dans un plus gros sac et videz celui que vous utilisez tous les jours (chose que je m’efforce de faire).

Voilà un succinct récapitulatif de la méthode KonMari. Bien sûr, cela ne vaut pas la lecture du livre, avec ses petites anecdotes et ses exemples précis. Je vous conseille donc de le lire si vous en ressentez le besoin, il est très agréable et se lit plutôt rapidement. Il est possible de le lire plusieurs fois pour bien s’imprégner des idées. Je l’ai lu 3 fois pour ma part, et j’ai écrémé mon appartement à chaque fois !

Voici ci-dessous quelques avant / après que j’ai glanés sur le web, j’adore ^^

Conclusion

Je ne sais pas si ce livre a fait le même effet à toutes les personnes qui l’ont lu, mais personnellement j’ai ressenti un réel changement – et je progresse encore ! Lors de ma première lecture, j’ai vidé la moitié de mes placards, j’ai jeté les 3/4 de ma paperasse, et j’ai dégagé un bon paquet d’objets inutiles que je conservais sans pouvoir m’en décrotter. Et je sais que j’ai encore un peu de boulot sur les objets à valeur sentimentale, mais je suis sur la bonne voie 🙂

Si vous êtes intéressés par les sujets sur le rangement, je vous conseille également ce compte Instagram qui vous donnera pleins d’astuces de pliage :

https://www.instagram.com/thefoldinglady/

Voici également une video de pliage que je trouve très utile : comment plier un drap housse 😉

Et si vous aimez le développement personnel, je vous conseille de lire mon article sur les 4 accords toltèques, un autre bouquin incontournable !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×