Les 4 accords toltèques, libérez-vous pour trouver le bonheur

8 septembre 2020 Pas de commentaire

La première fois que j’ai lu Les 4 Accords Toltèques c’était en 2016. A cette époque les seuls bouquins de développement personnel que j’avais achetés concernaient l’éducation parentale, l’organisation et le rangement ^^ J’avais bien lu le Miracle Morning, mais tous ces livres étaient au final bien terre-à-terre comparés à ce que je m’apprêtais à découvrir.

En effet, le livre de Don Miguel Ruiz, ancien neurochirurgien devenu Chaman, commence par un chapitre appelé « Le Miroir de Fumée« . Sur le moment j’avais trouvé ce texte assez « perché », mais c’était sans compter sur la lecture du chapitre suivant, « Le Processus de Domestication et le Rêve de la Planète« …

Ce que vous voyez et entendez en ce moment précis n’est qu’un rêve. Vous rêvez à l’instant même, le cerveau éveillé.

Don Miguel Ruiz

… J’étais perplexe. Mais je décidais de continuer – tant qu’à faire !

Les 4 accords toltèques : « principes de base »

Selon l’auteur, nous vivons tous un rêve collectif résultant de milliards de rêves individuels qui forment le rêve d’une famille, d’une ville, d’un pays, de l’humanité. En d’autres termes, nous naissons « purs » mais notre entourage nous apprend à vivre ce rêve. Ainsi nous sommes conditionnés à fonctionner selon des règles, des lois, des cultures,… qui nous enferment inconsciemment dans des vies peu épanouissantes ; nous jugeons, nous sommes jugés (victimes), et nous ne remettons que rarement nos croyances – qui sont parfois ancrées depuis la naissance – en question. En d’autres mots, nous ne sommes pas authentiques. Nous avons conclu « des milliers d’accords avec nous-mêmes, avec les autres, avec le rêve de notre vie, avec Dieu, avec la société, avec nos parents, notre conjoint, nos enfants. » Et nous nous cataloguons : « Voilà qui je suis. Voilà ce que je crois ».

Ainsi, si nous arrivons à prendre suffisamment de recul, à voir le rêve (ou le cauchemar ^^) dans lequel nous vivons, et à réaliser que ces « accords » dirigent notre vie, rien ne nous empêche de les changer – mis à part nous-même car il n’y a aucune autre limite que celles que nous nous fixons au final 🙂

Don Miguel Ruiz se propose ici de nous exposer les 4 accords essentiels tirés de l’enseignement chamanique des Toltèques, peuple mexicain millénaire. Ces quatre accords sont la base fondamentale pour se libérer de notre rêve, être vraiment nous-même, et enfin accéder au bonheur et à l’amour.

Quel programme !

Les 4 Accords Toltèques

Bon. Je dois vous avouer qu’à ce moment-là j’étais dubitative, voire sceptique. j’ai toutefois continué ma lecture, mais un peu en dilettante, et sans réelle conviction. Au final, le livre m’avait intéressée, mais je n’avais pas saisi à cette époque le sens profond des textes…

Seconde lecture : tout s’illumine

Eté 2019.

Depuis 2016, je m’étais de plus en plus tournée vers le développement personnel. J’avais lu un paquet de livres, parfois très concrets, parfois très « ché-per », et je SAVAIS qu’il fallait que je relise les 4 Accords Toltèques. J’avais évolué, je ne voyais plus ce qui m’entourait de la même manière. C’était le bon moment, d’autant plus qu’on était en vacances 🙂

Et là, tout prit un sens totalement différent. Les 4 Accords Toltèques vibraient en moi ! Non seulement je les comprenais, mais c’était exactement ce vers quoi je voulais tendre ! Evidemment, ça n’était pas simple à mettre en place, il fallait que je perde les habitudes que j’avais mis des années à consolider ^^ C’est d’ailleurs un travail de tous les jours, mais je fais de mon mieux 😉 Je ressors d’ailleurs souvent ce livre pour relire quelques passages (même s’il est très inspiré des Yoga Sūtras de Patanjali, que je lis actuellement, livre fabuleux mais qui est vraiment 10 crans au-dessus !).

Ok vous me direz, c’est bien beau tout ce blabla mais… C’est quoi ces 4 accords ?! Je vais donc me permettre de spoiler un peu, parce que même si je vous les donne, vous y verrez simplement du bon sens, mais lire le livre aura plus d’impact qu’un simple résumé. Je vous conseille vivement cette lecture qui ne pourra que vous faire du bien 🙂

Premier accord toltèque : « Que votre parole soit impeccable »

C’est l’accord le plus difficile à suivre selon Don Miguel Ruiz. Ici il est question du poids des mots.

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole pour médire d’autrui. Restez modéré.

Ecoutez également votre discours intérieur. Dites-vous du bien de vous-même ou jugez-vous vous-même trop durement et promptement ? « Je suis nulle », « J’ai encore grossi »… Toutes ces saletés que l’on se balance intérieurement, sans même s’en rendre compte !

Si vous appliquez cet accord du mieux que vous le pouvez, votre vie changera du tout au tout ! Vous serez une meilleure personne, vraie et sincère, et votre rapport à vous-même et à autrui en sera grandement amélioré !

Deuxième accord toltèque : « Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. D’ailleurs, Imaginer que ce que les autres pensent ou disent vous concerne est même une preuve d’égocentrisme si on y réfléchit bien ! Et cela vous fait souffrir inutilement. Il faut donc « guérir » et s’immuniser contre ces pensées, non pas en faisant « comme si » cela ne vous faisait rien, mais en prenant un maximum de recul et en laissant à l’autre la responsabilité de sa parole.

S’accorder de l’importance, se prendre au sérieux, ou faire de tout une affaire personnelle, voilà la plus grande manifestation d’égoïsme, puisque nous partons du principe que tout ce qui arrive nous concerne

Don Miguel Ruiz

Pas facile à respecter ! Mais j’y arrive de plus en plus facilement ces derniers temps. Comme quoi, on peut changer à n’importe quel âge 😉

Troisième accord toltèque : « Ne faites pas de suppositions »

N’imaginez pas des scénarios dans votre tête, vous n’êtes pas à la place des autres. Tout cela n’est que spéculations, créations de votre esprit. Si vous voulez vraiment savoir ce que les autres pensent, soyez courageux et posez vos questions, exprimez vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter d’être peiné ou en colère.

Cet accord est pour moi le plus compliqué à suivre. J’ai toujours eu du mal à dire ce que je pensais, à vraiment exprimer mes sentiments… et à poser les bonnes questions !! J’ai souvent eu tendance à supposer et forcément à imaginer le pire. Je travaille dessus tous les jours, et il y a du progrès ! J’espère qu’un jour ma parole sera impeccable 😉

Quatrième accord toltèque : « Faites toujours de votre mieux »

Cet accord concerne l’application des 3 premiers. Faites toujours de votre mieux, ni plus, ni moins. Votre « mieux » évoluera, mais à l’instant T, faites votre maximum pour être en accord avec vous-même.

Faire de son mieux vous garantira une vie intense, vous passerez à l’action, et vous le ferez pour le plaisir.

Conclusion

A mon humble avis, ce livre doit être lu plusieurs fois pour en tirer toute l’essence et le sens, d’autant plus si vous l’avez lu prématurément comme moi ^^ C’était un petit peu tôt par rapport à mon cheminement interne et toutes mes remises en question, mais à chaque lecture / relecture j’en ai tiré des enseignements utiles et empreints de bienveillance et d’amour.

Si vous n’avez pas encore lu Les quatre Accords Toltèques, je vous le conseille vivement. Il peut ouvrir votre esprit à une autre vision du monde, que peut-être vous n’aviez jamais eu jusque-là. Il peut faire écho à votre vie, d’une façon ou d’une autre. Et il peut probablement vous rendre meilleur, et potentiellement plus heureux !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

×