Réaliser ses éponges japonaise ou Tawashi, c’est facile & écologique !

20 juin 2020 Pas de commentaire

Depuis quelques temps je cherche tous les moyens pour arrêter d’acheter des produits à usage unique. J’ai évidemment stoppé les lingettes, et j’utilise mes éponges à fond – je les imbibe régulièrement de javel et elles redeviennent comme neuves -, mais je voulais trouver le moyen de créer des éponges ré-utilisables & durables… Voici donc le premier résultat de mes recherches 🙂 Vous allez apprendre ici comment réaliser vos éponges Tawashi !

Les éponges japonaises ou TAWASHI, qu’est-ce que c’est ?

Selon EKOPEDIA, « Un tawashi est une éponge originaire du Japon, crochetée ou tricotée, en coton ou en acrylique, qui permet d’être utilisée comme les éponges du commerce. Elle est lavable et réutilisable. Sa durée de vie est supérieure à celle d’une éponge végétale. »

Cependant, si l’on remonte à l’origine de cette éponge, sa seule spécificité c’est qu’elle n’avait pas de manche, et qu’elle servait à nettoyer. Elle n’était pas nécessairement tricotée ou crochetée… La preuve en image :

Dans cet article nous allons nous concentrer sur une version de l’éponge que j’ai trouvé plutôt amusante à faire et que j’adore utiliser : l’éponge Tawashi tissées avec du recyclage de tissus (t-shirts, chute, serviettes…).

Etape 1 : réaliser la planche à tisser

Les tawashis tissées sont réalisées à l’aide d’une planche à clous. Fabriquer cette planche n’est pas compliqué, le plus important est de faire une forme carrée ou rectangulaire – même si la planche est ovale ^^- et de mettre autant de clous de chaque côté à équidistance les uns des autres. Mais dans la majorité des cas j’ai vu des planches avec 5 ou 7 clous par face, jamais moins, rarement plus, toujours en format carré… Personnellement je trouve qu’il faut 7 clous pour faire une éponge d’une taille interessante, en-dessous les éponges sont petites. Au final j’ai récupéré une plinthe de 10 cm de large que j’ai coupé en 2 morceaux de 20 cm de long et que j’ai rassemblé avec un système d’attache (cf photo ci-dessous).

Faire les trous aux bons endroits n’était pas non plus super évident, du coup j’ai réalisé un modèle de planche Tawashi en pdf pour vous simplifier la tâche ! Il vous suffit de le poser sur votre planche et de planter les clous dans les trous 🙂 Mettez un peu de ruban adhésif ou des agrafes pour le maintenir au besoin. Voilà donc le matos pour faire votre planche avec mon modèle :

Posez la feuille, plantez vos clous et retirez le papier ! Voici le résultat final (avec mes attaches pour réunir mes deux bouts de bois ^^) :

Etape 2 : le tissage avec un « fil » ou des bouts de tissus

Pour le tissage, je n’ai pas fait de vidéo mais je vous conseille celle-ci si vous partez d’un t-shirt :

Méthode avec le fil pour votre éponge Tawashi ©melicoop

Si vous partez de bandes de tissus, voici leur second tuto :

Méthode avec des bandes pour votre éponge Tawashi ©melicoop

Après tissage, voici donc le résultat :

J’en ai fait quelques-unes depuis, elles sont jolies et lavables en machine.

Alors, réaliser ses éponges Tawashi, c’est facile non ? ^^

Pour la suite de cet article, consultez ce post sur les éponges TAWASHI tricotées et crochetées !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

×